Peut-on encore croire en l’Amour durable ?

Peut-on encore croire en l’Amour durable ?

Peut-on encore croire en l'Amour durable ?

Face au nombre de célibataires qui ne cesse d’augmenter, s’accélérant même, et au nombre de divorces ou de séparations, peut-on encore croire, de nos jours, en l’Amour durable ?

Quelle question ?!!!

Bien sûr que oui !

Car rien n’est plus réel que l’Amour. Rien n’est plus grand, plus fort.

J’adore cette phrase de Victor Hugo qui dit tout :

« L’Amour, c’est l’absolu, c’est l’infini. La Vie, c’est le relatif et le limité. De là tous les profonds déchirements de l’homme quand l’Amour s’introduit dans sa vie, elle n’est pas assez grande pour le contenir. »

Nous sommes absolument tous capable d’aimer, d’aimer l’autre, un autre, une autre que nous-mêmes. Nous avons tous, profondément ressenti cet Amour au moins une fois dans notre vie, parfois pour une personne qui ne nous a pas aimé en retour. Nous avons tous, ou presque, été profondément aimé par quelqu’un au moins une fois dans notre vie, mais parfois là aussi, sans réciprocité.

La difficulté n’est donc pas de croire si l’Amour existe et si l’on peut aimer et être aimé, mais plutôt, s’il peut être durable et réciproque, et comment le rencontrer ?

L’Amour peut-il être durable ?

Mais pourquoi n’y croirions-nous plus ?

  • Parce que si peu semblent y arriver. De nos jours, 1 couple sur 3 divorce en province, 2 sur 3 en Ile-de-France. Cette tendance n’invite pas à l’optimisme, mais est-elle pour autant une preuve irréfutable suffisante ?
  • Parce que l’Amour, ça devrait être tout le temps comme au début. Quel pari difficile à relever ! Les débuts sont, pour de multiples raisons, forcément magiques. Mais cette période qui dure de 6 à 12 mois, est aussi et surtout une période de sublimation et de fusion des corps. Quels mois merveilleux, que ceux de la découverte de l’autre, des sens et de son intimité, à savourer chaque seconde comme si c’était la dernière… C’est si bon de vivre tous ces moments. Mais, cet « Amour des débuts », si important soit-il à l’histoire d’un couple, reste trop souvent confondu avec… l’Amour :

Le véritable Amour commence, le jour où les masques tombent !

  • Parce que la routine et l’ennui finissent par avoir raison du couple. C’est difficile d’entretenir une flamme pour que jamais elle ne s’éteigne, mais une chose est sûre, si on ne fait rien, forcément elle se meurt.
  • Parce qu’il est impossible de trouver quelqu’un avec qui on s’accorde sur tout, à cause des conflits liés à nos différences, nos divergences, qui nuisent au couple sur la durée.
  • Parce que la présence des enfants est source de soucis et de tensions qui peuvent user le couple.
  • Parce que la tentation de l’infidélité existe pour tous.

Alors pourquoi y croire ?

  • Parce que certains y arrivent, et plus qu’on ne le croit finalement.

2/3 en province et 1/3 en Ile-de-France, si on inverse les chiffres. Ils sont bien la preuve vivante que c’est possible. On peut donc y croire. Ne jamais abdiquer, car l’Amour durable est une réalité. Et même si cette quête est des plus difficiles, il faut juste le vouloir, se donner les moyens de chercher cet Amour et aller à sa rencontre.

  • Parce que l’amour des débuts est surtout teinté d’érotisme, et qu’il est difficile de dissocier Amour et sexualité pendant cette période, comme il est impossible de faire durer cet état d’ivresse et d’osmose corporelle avec le temps. L’Amour comme la sexualité ne sont pas immuables. Mais heureusement, même s’ils changent, évoluent et se transforment avec le temps, ils n’en sont pas moins beaux, forts, sincères et magiques. Ils sont juste différents dans leur expression selon les âges. L’amour « des débuts » c’est génial, mais la véritable histoire d’Amour qui dure, c’est… incomparable !

Faisons tomber les masques, et aimons-nous pour qui nous sommes.

  • Parce que la routine du quotidien et l’ennui se combattent aisément, quand on s’aime profondément.

Que ce soit dans l’Amour que l’on ressent pour l’autre, comme dans notre sexualité, heureusement, les preuves d’Amour et les plaisirs charnels ont autant de limites que l’imagination humaine.

Pimentons alors ce quotidien et donnons-lui de l’imprévu !

Soyons connectés, complices, créatifs, imaginatifs, et surtout, essayons sans cesse de nous surprendre, tant dans ce que nous faisons que dans les moments choisis. Et, si possible, partageons au moins une passion ou un passe-temps favori en commun.

  • Deux individus ne peuvent jamais se comprendre et s’entendre parfaitement sur tout et ce, dans quelque relation interpersonnelle que ce soit, familiale, amicale, professionnelle ou amoureuse. C’est le principe même de ces relations : deux individus riches et complexes qui s’accordent par « endroits », et logiquement, pas à d’autres.

Mais, si l’Amour est là, la communication, l’écoute, la compréhension, les compromis et les concessions, permettront toujours de trouver un terrain d’entente, afin de dépasser les périodes de tensions et les zones de turbulences que tout couple traverse.

Faisons des pas l’un vers l’autre et soyons plus tolérants et indulgents, car personne n’est parfait.

  • Les enfants… il n’y a pas lieu ici, d’aborder les nombreuses thématiques liées à l’enfant qui peuvent nuire au couple. Néanmoins, un couple équilibré ne pourra que mieux parfaire l’éducation des enfants.
  • La fidélité, c’est un contrat moral avec soi-même et avec l’autre.

Il est vrai que les tentations sont devenues plus nombreuses et facile d’accès, via les sites de rencontres consuméristes de « l’amour ». Mais quels que soient les multiples points de vue et l’ouverture d’esprit que chacun a sur la fidélité, car il en existe tellement de nuances, l’important, comme toujours, c’est d’être en accord avec l’autre et d’en partager la même définition. Après…

Si le couple s’aime profondément, s’il est complice, et si leur sexualité est riche et épanouissante, pourquoi craindre l’infidélité ?

L’Amour peut-il être réciproque ?

Entre les différentes définitions de l’Amour qu’a chacun d’entre nous, les différentes façons de le ressentir, de le vivre, de l’exprimer, les différents degrés de sensibilité et d’émotivité de chacun, liés à notre vécu amoureux et à notre personnalité, il est impossible que deux personnes puissent s’aimer de la même façon et avec la même force.

Alors, où faut-il voir la réciprocité dans l’Amour entre deux individus ?

Non pas sur la manière ou l’intensité, mais sur la réciprocité de s’aimer l’un l’autre… sur les preuves et actes d’Amour, propres à chacun.

L’essentiel est de s’aimer l’un l’autre réellement et profondément, de le prouver et l’exprimer, peu importe la manière et l’intensité de chacun, puisqu’il ne peut en exister deux pareilles, et être sincère sur les raisons de notre choix d’être aux côtés de l’autre.

Si nous nous sommes trouvés sur ce qui nous est, à tous les deux, important et incontournable dans notre vie, nul doute que ce « terreau » fertile, essentiel à la véritable histoire d’Amour, favorisera cette réciprocité.

Peut-on rencontrer l’Amour ?

Pourquoi ne le rencontrons-nous pas ?

  • Parce que si nous choisissons d’abord avec les yeux, sans vraiment jamais nous soucier de qui est l’autre, le risque d’échec est très important.
  • Parce que nous avons peur de l’Amour (lire l’article « Arrêtons d’avoir peur de l’Amour ! »). Et donc, nous n’osons pas nous lancer, nous ne lâchons pas assez prise, surtout si nous avons déjà subi un échec. Au final, nous ne nous autorisons jamais à le vivre pleinement.
  • Parce que nous attendons trop de l’Amour, en lui faisant porter la responsabilité de devoir être LA solution à tous nos problèmes, alors qu’il ne peut l’être. Il est le meilleur moteur pour nous faire « déplacer des montagnes » et nous accomplir, mais en aucune manière une solution.
  • Parce qu’on idéalise trop l’Amour. L’histoire d’Amour « parfaite », sans aucun accroc et perpétuellement magique, n’est qu’une douce utopie. Trop de contes de fées ont bercé notre enfance et surtout celle des femmes.
  • Parce que nous sommes devenus beaucoup trop exigeants, que nous pensons toujours pouvoir trouver mieux, en éternels insatisfaits que nous sommes. Accordons-nous sur ce qui est essentiel à notre bien-être et notre équilibre, tout le reste n’est que « cerises sur le gâteau ».
  • Parce qu’on est devenu beaucoup trop égocentré. Or, une véritable histoire d’Amour, c’est trois entités : deux « je » et un « nous » ainsi constitué. Il est fondamental que chacun ait sa place et que chacun consacre du temps à tous.
  • Parce qu’on choisit trop vite. Le nombre de partenaires potentiels sans cesse grandissant, renforce l’indécision dans un choix précipité, par l’urgence de ne plus être seul(e). On ne se pose plus les bonnes questions et on se laisse trop souvent guider par nos émotions, nos ressentis, en négligeant notre raison, pour se convaincre que l’on a, peut-être, trouvé l’Amour.

Comment le rencontrer alors ?

  • Se donner les moyens et être acteur dans sa quête et sa rencontre
  • Être patient pour choisir plus judicieusement
  • Être vrai, sincère et soi-même
  • Bien se connaître pour mieux savoir qui nous correspond
  • Communiquer davantage
  • S’ouvrir à l’autre et dévoiler sa singularité
  • Être curieux de l’autre pour aller à sa découverte
  • Choisir d’abord et surtout, avec l’âme, puis avec les yeux
  • Arrêter d’avoir peur de l’Amour
  • Être exigeant sur ce qui est rédhibitoire à nos yeux, et plus tolérant et indulgent sur nos différences avec l’autre, sur ce qui nous importe peu en définitive
  • Enfin, ne jamais renoncer et y croire, toujours ! Croire, c’est ne jamais baisser les bras !

Mais vous avez aussi l’option…

De vous inscrire sur Harmony of Souls où vous pourrez mettre en pratique tous ces points abordés !

En résumé :

Une fois rencontré… et pour faire durer cet Amour qui vous aura uni :

  • Se battre tout le temps, parce que rien n’est jamais acquis pour toujours. L’Amour, sans cesse, doit être nourri.
  • Accepter l’Aventure et sa part d’inconnu, et prendre des risques.
  • Voir plus loin que le simple lien amoureux qui nous unit : avoir un projet commun, quelque chose à construire ensemble.
  • Avoir des moments de qualité à deux, des gestes tendres régulièrement, et des paroles valorisantes.
  • Savoir faire preuve de bienveillance, disponibilité, solidarité, sincérité mutuelles, et d’implication dans la vie de couple.
  • Respecter la part d’indépendance nécessaire à chacun.
  • Ne pas avoir peur des « je t’aime », se le dire et se le prouver.
  • Se surprendre sans cesse, par plus de créativité et d’imagination.
  • Enfin, des rires, de la complicité et des partages agréables…

En conclusion :

L’harmonie des âmes*

est…

la solution !

* : Harmony of Souls

         Olivier.

Nous suivre et nous aimer

MasterYoda

Ô Vie... Mon Amour !

Cet article a 1 commentaire

  1. Isabelle WS

    Tellement vrai et si bien écrit.
    Cela m’évoque une métaphore que j’aime tout particulièrement.
    Celle de la relation comme une belle fleur/plante qui nécessite une attention constante. Du soleil, mais aussi de l’eau pour croître et grandir… S’épanouir, tout simplement, malgré le vent ou les intempéries. Sauvage ou d’intérieur, au parfum entêtant ou non… Comme la Nature, nous les offre dans toutes leurs variétés, formes et couleurs. Propres à chacun et à l’union de “deux êtres si imparfaits”, comme le disait A. de Musset. “Car il est au monde une chose sainte et sublime : c’est (leur) union”. Il n’y a donc qu’un pas vers “l’harmonie des âmes”….

Laisser un commentaire